Industrie du futur – enjeux et perspectives pour la filière industries et technologies de santé

Industrie du futur – enjeux et perspectives pour la filière industries et technologies de santé



L’Industrie du futur, une chance à saisir pour le système de santé

 

Innovantes et positionnées sur l’ensemble de la chaîne de valeur, les industries de santé du médicament, des diagnostics in vitro et des dispositifs médicaux en lien avec les médicaments constituent un secteur stratégique dont le poids économique est considérable. Soumises à une intensité concurrentielle croissante et à une complexification des besoins en produits de santé, elles ont désormais la nécessité de repenser leur positionnement et leurs modes de fonctionnement.

L’intégration des technologies de l’industrie du futur (en particulier le cloud, la cybersécurité, le big data, l’intelligence artificielle, la robotique, la simulation numérique, les objets connectés (IoT) et la réalité augmentée) au sein de la chaîne de valeur, se révèle être un des principaux leviers d’action pour répondre à ces enjeux. Mais leur adoption à grande échelle reste limitée et inégale selon l’activité, deux conditions de réussite pourtant primordiales.

Dans ce contexte, la Direction générale des entreprises (DGE), le G5 Santé, l’Alliance pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan) et la Fédération française des industries de santé (FEFIS), ont mandaté OpusLine pour réaliser une étude portant sur les enjeux et perspectives pour la filière industries et technologies de santé, à laquelle Asterès a collaboré.

Après avoir réalisé un état des lieux de la filière française des industries de santé, l’étude détaille, par maillon de la chaîne de valeur, les usages existants et potentiels de l’industrie du futur. Elle identifie ensuite les conditions et facteurs permettant d’accélérer l’adoption de ces solutions, puis formule des recommandations qui visent à faciliter la création d’une chaîne collective, sécurisée et coordonnée de données de santé, à permettre à tous les acteurs de s’approprier les solutions numériques et à favoriser l’émergence d’un système de santé plus intégré.