LUTTER CONTRE L’OBÉSITÉ : DE LA PRISE DE CONSCIENCE A L’ACTION

LUTTER CONTRE L’OBÉSITÉ : DE LA PRISE DE CONSCIENCE A L’ACTION



Il est urgent de faire de la lutte contre l’obésité une priorité sanitaire nationale

 

L’obésité est une véritable « épidémie » qui, année après année, gagne du terrain. Entre 15 et 17% de la population française serait aujourd’hui obèse, contre moins de 10% à la fin des années 1990. Cette évolution prend appui sur de profondes mutations sociétales qui influencent les modes de vie, de travail et de consommation. Les conséquences sont multiformes et fortement préjudiciables, tant pour les individus concernés que pour leur entourage et la collectivité. Les coûts associés sont à la fois médicaux, sociaux, psychologiques et financiers. Pour l’assurance maladie, la montée en charge de l’obésité constitue une réelle menace budgétaire.

Pour établir une stratégie nationale à la hauteur des enjeux, l’État doit s’appuyer sur d’autres acteurs, tels que le monde médical, les associations de patients, les assureurs et les industriels. La prévention des risques est actuellement insuffisante et les parcours de soins doivent être améliorés. De nouveaux modèles de prévention et de prises en charge doivent donc être pensés, expérimentés et déployés.

 

Pour promouvoir une véritable prise de conscience sociétale des enjeux liés à l’obésité, à sa prévention et à sa prise en charge, Covéa et ses partenaires – la Fédération des spécialités médicales (FSM), le Conseil national Professionnel Nutrition, la Société française de nutrition (SFN), le Collectif national des associations d’obèses (CNAO) et l’Institut Diderot – ont souhaité obtenir un rapport économique à la fois court et pédagogique sur le sujet.