LES SOINS VÉTÉRINAIRES

LES SOINS VÉTÉRINAIRES


VERS LE DEVELOPPEMENT D’UNE OFFRE 2.0


VERS LE DEVELOPPEMENT D’UNE OFFRE 2.0

La révolution numérique, déjà largement amorcée, et les innovations en médecine animale laissent entrevoir ce que pourrait devenir la profession des vétérinaires à horizon 10 ou 20 ans.
Les méthodes de travail et les champs de compétences des vétérinaires sont appelés à changer. Avec l’avènement des objets connectés de médecine et la collecte systématique de données, dérivées de l’observation des élevages comme des fonctions supports, les vétérinaires seront en mesure de développer des systèmes innovants de services intégrés.
Pour aider la profession à rapidement s’adapter à ces évolutions, à en saisir les opportunités tout en maîtrisant les risques, l’Ordre national a conduit en 2017 une réflexion prospective sur le sujet. Ce projet, intitulé Vetfuturs France, en référence à une initiative britannique similaire conduite en 2015, ambitionne de ressouder la profession autour d’un état des lieux et d’ambitions partagés.
Pour accompagner l’Ordre dans ses réflexions, Asterès a produit ce rapport portant sur le secteur vétérinaire français, sur ses opportunités de développement et sur ses risques.
Cette étude permet, à partir de l’analyse de la demande de consommation de services vétérinaires et de la démographie vétérinaire de dresser un état des lieux de la profession.
Elle met en évidence que même si la demande de soins vétérinaires est structurellement soutenue, un écart important existe entre les zones urbaines, où le nombre de visites continue à augmenter, et les zones rurales où la demande de soins est en tension.
Le rapport met également en perspective des pistes pour l’adaptation économique de la profession aux innovations et aux nouvelles logiques d’emploi et de travail.