Colloque : L’humain dans l’innovation technologique en santé – 5 avril 2018

Jeudi 5 avril 2018, de 8h30 à 12h30

 

 

 

 

Le monde de la santé est entré dans une ère d’innovations radicales. Télémédecine, big data, intelligence artificielle, robotique ou encore génomique : ces disciplines naissantes et aux progrès fulgurants vont propulser l’avènement d’une médecine plus prédictive, préventive, personnalisée et participative. Les systèmes de santé nationaux, en proie à de fortes inerties, se trouvent confrontés au défi de leur adaptation en continu. Au centre de ces évolutions doit demeurer l’humain, car la technologie n’est finalement qu’un outil au service des professionnels médicaux et des patients.

Quels rôles de l’humain avec l’accélération des innovations en santé ? Pour aborder cette question , le Cercle de Belém vous invite à son prochain colloque ; le jeudi 5 avril 2018, de 8h30 à 12h30, au Numa (Paris 2ème).

Pour assurer une réflexion et des échanges de grande qualité, nos trois tables-rondes compterons des experts internationaux, issus des mondes académiques américain et européen, ainsi que des intellectuels – philosophes et économistes – aux regards transverses sur ces sujets.

Pour favoriser les rencontres et poursuivre plus intimement les réflexions, un cocktail déjeunatoire clôturera la matinée.

 

Programme & inscription

 

INTERVENANTS INVITES

Cynthia Fleury

| @CynthiaFleury

Cynthia Fleury est enseignant-chercheur en philosophie politique et psychanalyste. Elle est le plus jeune membre Comité consultatif national d’éthique (CCNE) et siège également au comité scientifique du Haut Conseil des biotechnologies. Cynthia Fleury dirige la chaire de philosophie à l’hôpital Sainte-Anne. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Les Irremplaçables (Gallimard, 2015).

Dr Robert Kormos

Robert Kormos est reconnu internationalement pour ses travaux cliniques et de recherche en matière de matériel d’assistance cardiaque, ainsi que dans le domaine de la transplantation cardiaque. Il est l’auteur de plus de 250 publications académiques sur le sujet. Au sein de l’université de Pittsburgh, il dirige un programme de cœur artificiel et co-dirige un programme sur la transplantation. Il anime en parallèle un consortium de cliniciens et d’ingénieurs pour développer de nouvelles générations de biocapteurs.

Alexandra Auffret

| @AlexandraAuffret

Alexandra Auffret est docteur en Neurosciences et est titulaire d’un MBA de l’IAE Paris. Après une thèse sur la maladie d’Alzheimer, elle a assuré la coordination de plusieurs projets européens en association avec l’industrie pharmaceutique et la mise en place d’essais cliniques. Elle a ensuite rejoint l’ICM en tant que business developer et a assuré la gestion du programme IHU-A-ICM. Alexandra Auffret dirige aujourd’hui les Affaires Scientifiques et Médicales de l’ICM.

Olivier Oullier

| @Oullier

Diplômé de l’université d’Harvard, Olivier Oullier préside la société américaine de bio-informatique Emotiv, numéro un mondial des systèmes portatifs de suivi de l’activité cérébrale. Il a également été membre du comité exécutif du World Economic Forum, à la direction de la stratégie en matière de santé.

 

Ray Serrano

Ray Serrano est chercheur à Atlanta, Georgie (USA). Il est spécialisé dans l’étude des systèmes de santé. Ses travaux portent sur la décentralisation du système de santé dans un cadre de ressources limitées et sur les déterminants des politiques de santé et de soins. Auparavant Ray a coordonné des programmes des Nations Unies visant à lutter contre le VIH et la tuberculose en Thaïlande et en Zambie.

Pascal Picq

| @pascalpicq

Pascal Picq est paléoanthropologue, Maître de conférences au Collège de France. Ses recherches s’intéressent à l’évolution morphologique et sociale de la lignée humaine dans le cadre des théories modernes de l’évolution. Ses derniers essais, dont le dernier Qui va prendre le pouvoir ? : Les Grands singes, les hommes politiques ou les robots (Odile Jacob 2017) sont des plaidoyers pour l’avenir de l’humanité.

Julia de Funès

| @JuliadeFunes

Docteur en philosophie, et également diplômée de l’IGS (Master RH), Julia a travaillé 6 ans en entreprise avant de créer sa propre structure, Prophil conseil.
Julia a publié en 2010, Coup de philo sur les idées reçues (Lafon), a créé et présenté le programme quotidien « Le bonheur selon Julia », sur France 5 et animé une chronique philo sur BFM business dans l’émission Club Media RH.
Dernier livre paru : Socrate au pays des process, Flammarion, 2017.