Pour une loi Macron du logement


12 November 2015

Fin octobre, François Hollande annonçait de nouvelles mesures « en faveur » de l’immobilier. Tel le droit de grâce, la faveur présidentielle constitue une intervention directe pour aider un sujet en détresse. Les Français peinent à devenir propriétaire, les mises en chantiers continuent de décliner (-4 % sur un an), les prix baissent (-3 % sur un an), le Président intervient. Ce sont 250 nouveaux millions € qui viennent s’ajouter aux 40 milliards d’aides déjà saupoudrés chaque année sur le marché de l’immobilier. Evidemment, la faveur présidentielle est financée à crédit.

Lire la suite sur le site de Meilleurs taux.

Continuer la lecture