Ne négligeons pas l'immobilier tertiaire


24 avril 2015

La Mairie de Paris a décidé de reconvertir 250 000 m² de bureaux en logements. Sage décision ? Oui, mais incomplète. Sage car dans certaines zones coexistent le manque de logements et l’abondance d’offre de bureaux. Incomplète car l’immobilier de bureaux et plus largement l’immobilier tertiaire ne doivent pas être négligés par les politiques publiques.

  • Les éco-quartiers nous montrent la voie : la mixité entre logements, bureaux et infrastructures de service est la clef d’un urbanisme équilibré et de temps de transports réduits.
  • L’analyse économique nous donne une leçon : l’immobilier tertiaire constitue un levier de croissance économique.

Lire la suite sur le site de Meilleurs taux.

Continuer la lecture

La Grèce va mieux, aidons-la

13 juin 2018

  Athènes souffre d’une piètre réputation. La ville encaissée, serait polluée, dégradée. C’est vrai mais c’est aussi une grâce d’être…