L'indice urbain du partage


23 May 2016

Asterès – Indice urbain du partage

L’économie du partage, tout le monde en parle mais personne ne sait véritablement où elle prospère. Face à ce constat, les économistes d’Asterès lancent le premier indice urbain du partage: un classement des 30 principales villes de France métropolitaine selon le degré d’implantation des plateformes de partage. Blablacar, Airbnb, Le Bon Coin, Ouicar, Stootie, Allovoisins et Zilok sont passées au crible pour analyser la géographie de ce phénomène économique.

Résultat: Bordeaux est champion de France du partage, suivi de Lille et Tours. L’indice 2016 révèle un mécanisme fondamental, l’économie du partage est une réponse aux besoins économiques locales. Là où les français manquent de pouvoir d’achat, ils vendent leurs biens. Là où les réseaux de transports sont moins denses, ils font du covoiturage. Là où la demande touristique est forte et les prix de l’immobilier élevés, ils partagent leur logement.

Chaque ville, selon sa situation économique, voit ses habitants se tourner vers différentes plateformes. Amiens est en tête des ventes de biens entre particuliers, Lille des services, Paris du partage de logement et Orléans du transport. Dans l’ensemble, les plus grandes villes ne sont pas les plus friandes de partage : Paris est 14ème, Lyon 18ème et Marseille se situe en 30ème et dernière position.

Continuer la lecture