L'encadrement des loyers, une leçon de populisme


2 September 2015

« Avec le bombardement, le contrôle des loyers est le moyen le plus sûr de détruire une ville. »Pour l’ancien Président du comité du Prix Nobel d’économie, Assar Lindbeck, Paris croule sous les bombes depuis le 1er août dernier.
Selon une enquête de Meilleursagents.com, l’entrée en vigueur de l’encadrement des loyers parisiens porterait déjà ses fruits (amers) : quand 46% annonces ne respectaient pas le plafond imposé fin juillet, elles ne sont plus que 29% fin août. Ce changement peut trouver deux origines :

  • une baisse des prix,
  • le retrait des annonces.

Avant l’application de la loi Alur, 10% des propriétaires parisiens laissaient déjà leur logement inhabité. Le loyer net d’impôt et de tracas est parfois trop faible pour inciter à la location. Le chiffre de 136 000 habitations vacantes à Paris devrait ainsi gonfler dans les prochains mois.

Lire la suite sur Meilleurstaux.com.

Continuer la lecture