Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires


SYNADIET Fédération du secteur des compléments alimentaires


SYNADIET Fédération du secteur des compléments alimentaires

 

Un levier de prévention médicale et d’économies pour l’assurance maladie

 

Dans une société où de nombreuses personnes peinent à s’alimenter de manière saine et diversifiée tout au long de l’année, les compléments alimentaires présentent un fort intérêt nutritionnel et physiologique.
Ces produits souffrent cependant d’une image ambiguë auprès du grand public. Si certains consommateurs les plébiscitent comme un moyen de lutter au quotidien contre le sentiment de fatigue et certaines pathologies, d’autres doutent de leur efficacité et considèrent qu’une alimentation équilibrée et variée permet de satisfaire à elle seule les besoins corporels. Manger équilibré et varié tout au long de l’année n’est toutefois pas aisé pour tout le monde. Aussi, bien que les carences alimentaires soient rarissimes en France, les insuffisances nutritionnelles sont relativement courantes. La vitamine D est un cas marquant, avec 80% de la population française en situation d’insuffisance. Or rappelons que le manque de vitamine D accroît sensiblement le risque d’ostéoporose et de fracture osseuse chez les séniors. Les professionnels médicaux ne s’y trompent pas et recommandent aux patients la prise de compléments alimentaires lorsque leur situation le justifie. Plus de la moitié des achats de compléments résulte ainsi d’un conseil médical.
SYNADIET est la fédération professionnelle de la filière française des compléments alimentaires. Ce syndicat œuvre pour que ces produits puissent bénéficier à plein de la reconnaissance sociale qu’ils méritent. Pour soutenir cette démarche, SYNADIET a commandité une étude auprès du cabinet d’analyse économique et de conseil ASTERES. Le but de l’étude est de présenter de manière claire et synthétique les bienfaits, théoriques et scientifiquement démontrés, des compléments alimentaires sur la santé des consommateurs et, par extension, sur les dépenses de l’assurance maladie. Notre système de santé doit faire la part belle à la prévention sanitaire, sans quoi notre modèle de protection sociale, égalitaire et généreux, pourrait s’effondrer sous le poids des dépenses de soins. Les compléments alimentaires ont là un rôle à jouer en assurant l’accès à des apports nutritionnels suffisants et adaptés aux besoins et aux attentes de chaque individu.